« Ge-reutilise » promeut la seconde main et la location d’objets à Genève

15 novembre 2021. Après « ge-repare », 8 communes et la section genevoise de la Fédération romande des consommateurs (FRC) lancent le projet « ge-reutilise ».

Communiqué de presse
Lancy, novembre 2021

« GE-REUTILISE » PROMEUT LA SECONDE MAIN ET LA LOCATION D'OBJETS A GENEVE 

Après « ge-repare », 8 communes et la section genevoise de la Fédération romande des consommateurs (FRC) lancent le projet « ge-reutilise ». Celui-ci encourage les consommateurs et consommatrices à louer des objets ou les acheter en seconde main afin de réduire leur empreinte environnementale.

Dans le but d’inciter la population à consommer de façon durable, un nouveau répertoire, accessible en ligne et coordonné par la Ville de Genève et la FRC Genève, en collaboration avec Bernex, Carouge, Grand-Saconnex, Lancy, Meyrin, Onex et Plan-les-Ouates, met à disposition du public des adresses de commerces, entreprises, associations et marchés réguliers actifs dans la seconde main ou la location d’objets situés sur le territoire des 8 communes partenaires. Habits, meubles, outils, vélos, ordinateurs se retrouvent ainsi sur www.ge-reutilise.ch.

Réduire l’impact environnemental de la consommation

La consommation des ménages représente environ 40 % des émissions de gaz à effet de serre d’une ville suisse, responsables du changement climatique. 10% au moins de ces émissions proviennent des biens de consommation (vêtements, chaussures, appareils électroniques et électroménagers, meubles). La fabrication d’un objet utilise une grande quantité de ressources et d’énergies (extraction et transformation des matières premières, transports, etc.) et génère des pollutions multiples, dont l’émission de CO2. Par exemple, la production d’un ordinateur de 2kg nécessite 600kg de matières premières diverses. En faisant connaître les acteurs locaux et actrices locales de la seconde main et de la location d’objets, www.ge-reutilise.ch constitue un outil pratique pour que chacun et chacune puisse réduire son impact environnemental. En effet, il est préférable qu’un objet soit loué successivement par plusieurs personnes, plutôt qu’un objet neuf sommeille dans une armoire. Il s’agit aussi d’avoir le réflexe « seconde main » lorsque l’on a besoin d’acheter quelque chose.

Valoriser et renforcer l’économie circulaire

Les communes partenaires entendent favoriser des modes de consommation durable et renforcer l’économie circulaire locale dont les activités permettent de maintenir le plus longtemps possible en circulation les objets et matériaux et dont les activités contribuent à animer le territoire. « Ge-reutilise » vient compléter le site web jumeau « ge-repare », encourageant la réparation d’objets depuis 2014 et sur lequel près de 40’000 recherches par an sont effectuées.

Un répertoire appelé à s’étoffer

La section genevoise de la FRC est responsable de la sélection des adresses selon des critères définis avec les communes partenaires. Actuellement, près de 80 adresses ont été répertoriées sur le site web. La liste n’est pas exhaustive, mais appelée à évoluer avec l’aide des consommateur-trice-s qui peuvent proposer de nouveaux lieux.

INFORMATIONS

  • Anne Bonvin Bonfanti, Conseillère de direction en charge de la communication, Département des finances, de l’environnement et du logement de la Ville de Genève anne.bonvin-bonfanti@ville-ge.ch ou 022 418 22 43
  • Elliot Romano Président de la FRC Genève e.romano@frc.ch ou 022 781 25 79