Pour sa 4ème édition, Lancy en Lumières investit le Stade de Florimont avec 10 artistes locaux

29 novembre 2021. Aux prémices de l’hiver, l’évènement lancéen nomade amène l’art dans l’espace urbain. Rendez-vous du 2 au 15 décembre du côté du Stade de Florimont pour un voyage ponctué de spectacles.

Communiqué de presse
Lancy, novembre 2021

POUR SA 4E ÉDITION, LANCY EN LUMIERES INVESTIT LE STADE DE FLORIMONT AVEC 10 ARTISTES LOCAUX

Aux prémices de l’hiver, l’évènement lancéen nomade amène l’art dans l’espace urbain. Rendez-vous du 2 au 15 décembre du côté du Stade de Florimont pour un voyage ponctué de spectacles.

Lancy en Lumières, c'est un lieu sélectionné chaque année à Lancy, qui est investi et animé par des artistes pluridisciplinaires, avec des œuvres créées sur mesure, favorisant la rencontre. Une belle invitation à se réapproprier l’espace public et à (re)découvrir le paysage urbain autrement.

Alors que la technologie est omniprésente dans nos quotidiens tout comme dans nos festivals lumières, cette 4ème édition, intitulée E-MOTION, replace l’humain au centre. Le mouvement et l’émotion sont honorés. La lumière, le son et la vidéo sont le prolongement des danseurs de la vie.

E-MOTION met à l’honneur 10 artistes locaux, qui présentent 3 installations ainsi que, nouveauté cette année, 4 spectacles et 3 temps forts, donnant vie aux dispositifs imaginés et allant à la rencontre du public.

Kevin Ramseier et Thomas Köppel de la Cie CENC nous invitent à explorer avec nos propres corps le dispositif d’ombres et de lumières créé pour le spectacle de lancement du festival, à la rencontre du robot HERVE.

L’architecte Jérôme Mallon met en lumière le potentiel onirique d’une passerelle piétonne longeant le stade et fait vivre cet espace avec le public lors de temps forts animés.

L’artiste Théodora présente des figurines animées par une chorégraphie de lumières, fruit d’un travail avec sept élèves de l’Institut Florimont.

Alors que le collectif Woman’s Move propose un diorama dansé, composé de soli puissants et intimes, Sophie Le Meillour, Alessia Casadei et Tunguska nous invitent à un voyage astral, questionnant nos perceptions du réel et de la vie.

Enfin, pour clore le festival, le collectif Pavillon, en collaboration avec l’artiste pluridisciplinaire François Moncarey, présente une performance audiovisuelle nous transportant entre le Cervin, la Rade et la galaxie d’Andromède.

Entrée libre pour l’ensemble de ces propositions destinées à tous, en plein-air, au cœur de la ville, et à découvrir dès le 2 décembre au Stade de Florimont.

Informations

VISUELS 

https://we.tl/t-pmBqtPBblE

LIEN UTILE

Lancy en Lumières | Ville de Lancy