Démarche participative autour du Square Clair-Matin

La Ville de Lancy a souhaité mettre en place des actions innovantes pour lutter contre les problèmes de sécurité dans le secteur Clair-Matin.

En 2020, un rapport publié par le Centre d’analyse territoriale des inégalités a permis d’identifier comme sensible le secteur du square Clair-Matin. 

Une réponse sociale à un problème sécuritaire

Toutes les six semaines environ, la Cellule de coordination entre tous les partenaires cantonaux et municipaux (CICO) se réunit pour faire le tour de la situation au plan sécuritaire sans stigmatiser, ni discriminer. Le projet global est d’assurer la cohésion sociale dans le quartier, de mettre sur pied des initiatives qui assurent de façon pérenne un meilleur vivre-ensemble et améliorent la qualité des espaces publics.

Le service des affaires sociales et du logement (SASL) a lancé des appels à projets afin de valoriser et remobiliser les jeunes pour l’après-Covid. Au travers du Département de la cohésion sociale (DCS), le canton a par ailleurs dégagé un fonds pour permettre aux communes de mener des projets à bien afin d’améliorer la dynamique des quartiers et la Ville de Lancy a été lauréate avec un soutien à hauteur de 50 000 francs pour le projet sur le secteur.

Des actions concrètes

Le mot d'ordre est d’occuper le terrain avec des animations encadrées par les TSHM de Lancy et la Villa Tacchini, d’assurer la coordination entre les services de l'administration. La visée est large et l’enjeu transversal. La Ville de Lancy subventionne la Fondation genevoise pour l’animation socioculturelle (FASe), avec des projets à succès comme « Au cœur du square », mis en place de juillet à septembre 2021, qui proposait buvette, tente, repas communautaires et animations pour les enfants et les familles. Les objectifs sont clairs: créer du lien entre les habitant-es!

A long terme, une vraie démarche participative sera mise en place.

La commune privilégie de réaliser un travail de fond en allant à la rencontre des jeunes du quartier afin d’écouter leurs besoins, leurs doléances et proposer ainsi une vision à long terme. Des jobs encadrés par les travailleurs sociaux ont été créés pour les jeunes afin de les sensibiliser par exemple à la présence de collecteurs de déchets, à la consommation modérée d’alcool ou à la restauration du contact avec la police municipale.


Les objectifs

  • Améliorer les aménagements
  • Mobiliser les jeunes
  • Valoriser par le travail
  • Impliquer les habitant-es par une écoute et des propositions
  • Assurer la communication, par exemple au moyen de publipostages et de groupes de travail pilotés par le Conseil administratif et les chefs de services
  • Organiser des animations pour les jeunes ainsi que pour les habitant-es du quartier
     

square clair matin